Festival des Solidarités à Lannion (du 18 au 25 novembre 2021) : moins de biens, plus de liens

Une semaine dédiée aux solidarités à Lannion ! Un programme riche et varié qui n’attend plus que vous !

Festival des Solidarités

Évènements à ne pas manquer dans les 8 jours

Jeudi 18 à 2030 (Les Baladins) : Film « Douce France », de Geoffrey Couanon.

Amina, Sami et Jennyfer sont lycéens en banlieue parisienne, dans le 93. Avec leur classe, ils se lancent dans une enquête inattendue sur un gigantesque projet de parc de loisirs qui implique d’urbaniser les terres agricoles proches de chez eux. Mais a-t-on le pouvoir d’agir sur son territoire quand on a 17ans ?Cette projection sera suivie d’un échange-débat avec Thomas LE GUILLOUX, qui parlera de son implication à plein temps dans le mouvement mondial « Youth For Climate ».

Samedi 20 à 20h30 (Salle de conférence, Espace Sainte Anne) : Film «Nourrir le Changement» de Camille Montocchio et débat avec des membres de l’association Agro et Sac à Dos (www.nourrirlechangementlefilm.fr).

L’alimentation ne se réduit pas seulement à ce qu’il y a dans nos assiettes. Loin d’être seulement une marchandise, elle est avant tout un droit humain, un déterminant culturel, un lien à la Nature. Se nourrir. Derrière ce geste simple se cachent des organisations complexes, unissant la terre aux papilles des mangeurs·euses toujours plus nombreux·ses. Elles sont aujourd’hui soumises à un modèle économique inégalitaire et destructeur de notre environnement. Agir sur l’alimentation peut donc être un levier fondamental pour faire face aux grands défis de notre époque. Alors, comment la mettre au service du changement ?

Mercredi 24 à 20h30 Carré Magique) : Conférence de Dominique Bourg

Homme de conviction, Dominique Bourg, philosophe de l’écologisation de la société, est notamment l’initiateur durant le confinement d’un texte collectif rassemblant 35 propositions pour un « Retour sur Terre »

Mercredi 24 à 20h30 (Les Baladins) : Film « One More Jump » d’Emanuele Gerosa, suivie d’un échange débat.

Abdallah, athlète professionnel, a réussi à s’échapper de Gaza. Son ami Jehad, lui, y vit toujours. Il y entraîne de jeunes athlètes pour qui le sport reste le seul espace teinté d’espoir au milieu du conflit.

Jeudi 25 de 9h30 à 22h (Espace Sainte Anne) :  Journée internationale de lutte contre les violences à l’égard des femmes:

Conférences sur « Violences intrafamiliales : les liens entre les acteurs du territoire» – Atelier sur les cyberviolences – Stands d’information – Dédicaces « Arrête ton Cirque » – Exposition

Défilement vers le haut