Joyeux Noël 2021 ! Nedeleg laouen ! Message de Mgr Moutel

À toutes les paroissiennes, à tous les paroissiens de la Communauté Pastorale du Pays de Guingamp, JOYEUX NOËL !

Da holl barrezidi Kumuniezh Bastorel Bro-Gwengamp, NEDELEG LAOUEN !

Pour illustrer notre message de Noël, voici une photo de la crèche installée, comme chaque année, avec de l’imagination et… beaucoup de travail, dans l’église de Squiffiec, par Jacqueline Le Bastard et Maurice Huon. Merci, Jacqueline et Maurice, pour cette belle réalisation, merci à celles et ceux qui, comme vous, font en sorte que Noël reste un émerveillement aux yeux des enfants… petits et grands !

Crèche de Squiffiec (2021) créée par Jacqueline

Message de Noël 2021 par Monseigneur Denis Moutel

Pour voir et écouter la vidéo, aller sur le site diocésain : https://saintbrieuc-treguier.catholique.fr/message-noel-2021-mgr-denis-moutel/

« D’où viennent ces chants de Noël ? »

En regardant la crèche à la maison ou en entrant dans une église, nous nous rappelons les chants traditionnels qui portent le récit de Noël. Nous connaissons bien les personnes en présence : Marie tout aimante, Joseph très attentif et l’enfant nouveau-né, petit enfant « entre le bœuf et l’âne gris ». Porté par des bergers émerveillés le récit de Bethléem a traversé les siècles.

On a beau vouloir effacer Noël, en Europe du moins, rien n’y fait ; les chants sont dans nos têtes.

Il peut nous arriver d’avoir peur, même de Dieu, quand le mal nous oppresse et nous ravage. En regardant l’enfant, nous chantons car n’avons pas peur : le Très-haut descend très bas, le Dieu-Sauveur s’est fait tout petit, le Prince de la paix est sans armes.

Rechercher ce qui est bien, ce n’est pas manquer de lucidité sur la dureté du monde ou sur nos épreuves. Regarder ce qui est beau, c’est continuer à s’étonner, à s’émerveiller, grâce aux personnes qui consolent, qui soignent, qui aident, qui font du lien, en un mot qui choisissent d’aimer quand même, d’aimer toujours. Cette voie du « cœur ouvert » offre un remède efficace contre la désespérance et un véritable antidote contre le poison de la division.

Quand on aime un peu, c’est toujours beau, quand on donne un peu, c’est beaucoup et c’est toujours grand. Nul n’est trop petit, nul n’est trop perdu, pour être oublié de Dieu. Il est venu sauver toute l’humanité et la création.

Joyeux Noël à vous et à vos familles.

A Saint-Brieuc, le 21 décembre 2021

+ Denis MOUTEL
Évêque de Saint-Brieuc et Tréguier

Défilement vers le haut