Homélie pour le 4° dimanche de Pâques (B, dimanche 25 avril 2021) – Journée mondiale de prière pour les VOCATIONS

Ne fermez pas vos écoutilles, nous sommes tous impliqués dans ce problème des vocations. Impliqués par le baptême que nous avons reçu ; impliqués quel que soit notre qualité de chrétiens, à tout âge, et jusqu’au bout parce que nous sommes tous appelés par Dieu à accéder à sa sainteté.

Nous sommes réunis en réponse à l’appel du Père, exprimé et agi par son Fils Jésus qui retentit en nous par la poussée de l’Esprit Saint. Tous les textes de ce dimanche illustrent l’évidence de nos vocations chacun selon sa mesure et son aptitude. Suivre le Christ, le Bon Pasteur, c’est vivre son seul commandement : ‘’ Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés ! ’’ Alors, notre parcours humain prend une couleur et un sens qui ont toute beauté.

Prier pour soi, inviter l’autre…

En ce monde avec lequel nous cohabitons, avec les aléas des épidémies et des guerres de toutes sortes que les humains ont tendance à reproduire, la vocation spirituelle peut sembler décalée. La vocation n’en a que plus de nécessité.

Première disposition : prier pour soi, pour être sensible et réceptif aux appels de Dieu qui se font à travers les souffrances et les difficultés… des autres… qui sont aussi les nôtres. Dans les Actes des apôtres, Pierre ose affronter la foule parce qu’il est « rempli de l’Espritaint’’ : il ne s’attribue pas la guérison du paralysé ; il a « agi au nom de Jésus ‘’ mort et ressuscité’’, le ’’rejeté’’ devenu la ‘’pierre d’angle’’ de la condition humaine !

Deuxième disposition : inviter l’autre à participer aussi à ce service pour lequel vous acceptez d’offrir votre disponibilité. ‘’Inviter’’ c’est avoir l’audace de donner réalité à la foi qui nous anime. Les journaux locaux soulignent les nombreuses initiatives des uns et des autres pour un meilleur ‘’ vivre ensemble’’.

Ne pas se dérober !

Troisième disposition : se réfugier derrière de ‘’bonnes raisons… d’âge, de manque de forces… j’ai déjà assez donné… et puis on me dit de rester confiné !’’ toutes ces excuses sont des dénis ‘’de baptisés’’ ! Dans la méditation, dans un effort de sincérité, vous avez toujours la capacité et le temps de la prière ‘’pour les vocations d’autrui. Soutenir spirituellement, financièrement et de façons pratiques toutes les vocations d’hommes, de femmes et de jeunes qui ont projet ou souci d’être à l’imitation du Christ, Bon Pasteur : tout laisser des prétentions humaines et des ambitions ou possessions pour aller au devant des personnes en difficultés. Toutes ces personnes qui acceptent, dans une vie religieuse ou sacerdotale, d’offrir leur vie entière au service des plus humbles, des plus désespérés, au nom de Jésus de Nazareth, ces personnes ont besoin de votre soutien.

Quatrième disposition : N’allez jamais critiquer ces jeunes qui décident de donner sens à leur vie en s’engageant dans une association, une ONG, ou qui cherchent un avenir digne en suivant une retraite, une année sabbatique dans une communauté ou une abbaye pour mieux discerner l’appel que Dieu leur adresse !

Combien de familles dites-chrétiennes sont effarées ou hostiles à l’idée du fils ou de la fille ayant l’intention d’entrer au séminaire ou dans une communauté.

« Engagement durable »

Même si nos sociétés, de plus en plus permissives, favorisent une quête jamais satisfaite de liberté sans limite ni respect de la vie sous tous toutes ses formes, nous avons aussi à rappeler la beauté de l’engagement durable et indissoluble dans le mariage sacramentel qui dépasse toutes les dispositions et compromis purement juridiques. Prions pour tous ceux et celles qui prennent des engagements profonds, majeurs : qu’ils gardent intactes les énergies et l’amour d’autrui par amour pour Dieu. Quel que soit l’état de vie, la VOCATION c’est engager sa vie dans les pas du Christ serviteur. Nos trajectoires humaines doivent être imprégnées d’aspirations spirituelles et dans l’offrande gratuite de sa disponibilité.

Nous avons fêté le jeudi saint ces hommes qui à la suite de Jésus offrent leur vie à nos communautés pastorales… et je ne peux m’empêcher de penser à des parallélismes avec des évènements profanes.

Bon navigateur, Bon Sauveur

Le dernier Vendée Globe nous a montré des femmes et des hommes, de tous âges, et tous passionnés par ‘’la mer’’, attirés par l’exploit qui leur permet d’exister pleinement quel qu’en soit le risque. Des années de préparation mentale, physique, relationnelle pour 2 à 4 mois de vie en solitaire sur un bateau sur les océans. Et voilà qu’une lame renverse le bateau, juste le temps d’envoyer un message de détresse et le navigateur se retrouve sur un petit canot de survie… Le Bon navigateur c’est celui qui abandonne le trajet bien défini, la victoire espérée, pour sauver ce frère en passion et en détresse… Le monde entier a été impressionné par l’exploit de ce sauvetage… Nous avons tâté de la joie et du bonheur du ‘’bon Pasteur qui retrouve la brebis égarée’’… Ce qu’un homme est capable de faire pour son alter ego, Dieu, par son Fils, l’a fait pour l’humanité entière.

Le père de Saint Jacques, récemment kidnappé en Haïti avec 11 autres religieuses, religieux, prêtres avait déjà été blessé par balles … Après une assez longue hospitalisation, il a voulu retrouver cette population marquée par les catastrophes et une dramatique pauvreté. ‘’C’est là que je dois être !’’ Prions pour leur libération.

L’appel du Christ ‘’Suis-moi’’ est permanent depuis 2000 ans. Prions pour tous et avec tous les baptisés, afin de toujours entendre ‘’Me Voici’’.

Dominique FAIDHERBE, diacre

Journée mondiale de prière pour les vocations le dimanche 25 avril 2021

 

Seigneur, nous te rendons grâce pour ton appel à la vie,

à l’amitié avec toi, à la sainteté.

Fais de nous des hommes et des femmes

« qui s’approprient la fragilité des autres, qui ne permettent pas qu’émerge une société d’exclusion mais qui se font proches » (Fratelli tutti).

Donne à notre monde, les prêtres dont il a besoin,

témoins de ta Parole et de ta présence dans les sacrements.

Accorde-nous des diacres permanents passionnés de l’Évangile et au service de leurs frères.

Donne au monde les consacrés (religieux, religieuses, ermites, vierges consacrées…)

qui dans la prière et l’engagement

sauront être acteurs d’une transformation de la société dans l’amour.

Donne-nous le témoignage d’amour de couples confiants en ta présence et fortifiés dans le lien du mariage.

Accorde-leur de construire une famille unie, missionnaire, pleine de foi et attentive aux besoins des autres.

Donne à chacun de nous de vivre avec plénitude

ton appel à la sainteté et de transmettre la joie de l’Évangile au cœur du monde. AMEN.

 

Défilement vers le haut