Fête de l’Épiphanie 2022 / Gouel ar Rouaned – Des illustrations dans la Communauté Pastorale du Pays de Guingamp

Ce dimanche 2 janvier 2022, nous fêtons l’Épiphanie, encore appelée Fête des Rois, des Rois-Mages (en breton Gouel ar Rouaned). En fait, l’Évangile de Matthieu (2, 1-12) ne désigne pas les Mages comme rois, mais la tradition s’en est chargée, comme le montrent quelques œuvres présentes dans nos églises.

Au-delà de l’anecdote et du pittoresque, les mages ont posé des gestes : adoration, offrande, marche en quête de Dieu. Ces gestes, nous pouvons nous les approprier. Et laissons-nous guider par l’étoile, selon la prière de saint Augustin : « Approche-toi de Lui, et sois illuminé ! »

En illustration, quelques photos du patrimoine (ancien ou moderne) des églises de la Communauté Pastorale du Pays de Guingamp, avec un ajout pris à Maël-Carhaix, paroisse voisine de celle de Callac.

 

1 – Chaire de Plusquellec

 Cette chaire en bois sculpté date du XVIe siècle.

Un paroissien de Plusquellec qui se serait ennuyé pendant les offices aurait pu se distraire en contemplant les six panneaux dont un artiste du XVIe siècle avait orné la chaire de l’église. Des épisodes de la vie de Jésus y apparaissent figurés en six panneaux : l’Annonciation, la Nativité, l’Adoration des Mages, la Présentation au Temple, la Mise au tombeau. Une Résurrection plus ample, message d’espérance, orne le grand panneau devant lequel s’exprimait le prédicateur.

 

Chaire de Plusquellec Mages

2 – Église de Gurunhuel

Cette église possède un retable du XVIe siècle, illustrant des scènes autour de la Natalité. Il fut restauré en 2015.

Adoration des Mages Église de Gurunhuel

 

3 – Église Saint-Laurent de St-Laurent (22)

Le lambris de la voûte de cette église a été peint par la famille d’Augustin Loyer, d’Étables de 1859 à 1862. « Rouane enn dro da Jezuz » : inscription en breton : les rois autour de Jésus.

Mages à St Laurent

4 – Église Notre-Dame de Bulat

Cette église en tous points remarquable possède un vitrail de l’atelier Tournel (1935) : l’adoration des Mages.

Bulat les Mages

5 – Église Saint-Servais de St-Servais (22)

Le vitrail de 1969 qui illustre des scènes autour de la Nativité est une œuvre du quintinais Hubert de Sainte-Marie.

St Servais (22) les Mages

6 – Église Saint-Pierre de Maël-Carhaix

14 Juillet 1973 : le feu d’artifice déclenche un incendie dans l’église de Maël-Carhaix. Dans tout le pays c’est la consternation. Mais en ce Pays Fisel on sait faire face : la paroisse, la commune (propriétaire depuis 1905), les Monuments Historiques vont collaborer pour restaurer ce monument construit entre 1889 et 1894, dont la tour datait de 1760. Les vitraux avaient volé en éclats et pour les remplacer on fit appel au quimpérois Pierre Toulhoat. Plus connu comme créateur de bijoux et de céramiques, ce grand artiste créa en 1977 un ensemble d’une parfaite cohérence dans un style figuratif moderne.

Nativité Vitrail Toulhoat Maël-Carhaix

Texte & photos : Jef Philippe

Défilement vers le haut