Callac : la croix L’Hélias-Joliff à Kermagotton

 

 

Croix de Kermagotton en Callac (22)

 

Croix de Kermagotton : Christ en croix

 

Située au bord de la D 787, sur la gauche quand on va de Guingamp à Callac, à moins d’un kilomètre du village de Lez-Maez, elle est placée à l’entrée d’un sentier campagnard qui fait face à la route menant au village de Kermagotton. Son fût octogonal élancé est coiffé d’un Christ en Croix stylisé, et repose sur un socle portant des inscriptions. Nous n’avons pas réussi à tout déchiffrer, notamment la date qui cependant semble être de 1781 (plutôt que 1791).

Cependant nous avons pu lire les noms des donateurs : il s’agit de la famille L’Hélias (ici ce nom est orthographié LHELIAS). On apprend ainsi que ce monument a été érigé par Yves L’Hélias. La face du socle que l’on voit de la route porte le nom de Marie (-Françoise) (Le) Joliff, née à Kermagotton, décédée en 1782. Yves était originaire de Calanhel. Sans doute né le 4 mars 1734, il est décédé le 9 août 1798. Il avait épousé Marie-Françoise à l’église de Botmel le 20 novembre 1771. Le couple s’était vraisemblablement installé dans la ferme de Kermagotton, où naquirent en 1774 leur fils François-Marie (1774-1822) et en 1776 leur fille Marie-Louise L’Hélias ; elle s’est mariée en 1798. Leurs noms figurent également sur le socle de la croix (voir ci-dessous).

Notons que le Christ sommital est orienté Nord, et non Ouest comme il se doit : la croix a dû être déplacée à l’occasion de travaux routiers. Il n’y a rien de sculpté au revers.

Nous avons là l’exemple même d’une croix de chemin érigée par une famille, qui par là exprimait sa foi, sa piété.

Sites à visiter :

Yves l’HÉLIAS : généalogie par Yves LOZACH (hommemarie) – Geneanet

Marie Françoise JOLIFF (LE) : généalogie par Isabelle CONNAN (ic22) – Geneanet

 

Socle SUD : « FM LHELIAS »

 

Socle EST : « FFP (?)( = Fait Faire Par) YVES LHELIAS » ; en bas la date de 1781 (?), et les lettres AC (?)

 

Socle OUEST : « & MARIE LOUISE LHELIAS »

 

Socle NORD : « MARIE IOLIFF » (et en bas une inscription non déchiffrée)

 

 

 

 

 

 

 

 

Jef Philippe

Défilement vers le haut