Message de Monseigneur Denis Moutel : « L’événement de Pâques. »

  L’événement de Pâques.

Callac (56) Chemin de Croix, station 15 Le tombeau vide

À Jérusalem, de bon matin, quelques femmes viennent honorer le corps de Jésus. Le tombeau où on l’avait déposé est vide. Bientôt quelques personnes diront l’avoir vu vivant.
Vient alors le temps de la foi, le temps des témoignages. On peut mettre en doute la résurrection du Christ mais on ne peut pas cacher qu’une fois de plus, en notre pays, près de 4.300 adultes sont baptisés dans la nuit de Pâques, en raison de leur foi. On en peut pas nier non plus que des chrétiens s’assemblent chaque dimanche, partout dans le monde, à cause de cet événement inouï de la résurrection.

Ainsi Pâques n’est pas une information qui ne concernerait que Jésus. C’est un événement qui a mis en chemin tant et tant de personnes. Dans sa lettre aux Romains saint Paul dit que Jésus, ressuscité, est pour nous comme l’aîné, « le premier-né d’une multitude de frères » (Romains 8,29). C’est ainsi en montagne, quand le guide de la randonnée est parvenu le premier sur la crête. Il est debout dans la lumière, tout ensoleillé, tandis que nous gravissons encore la pente dans l’ombre et le froid.

• Les ténèbres du monde et les obscurités de nos vies seront dissipées un jour … et c’est déjà commencé.
• les graves blessures de la guerre ou les lassitudes de nos vies nous accablent mais le crucifié de Jérusalem ne les a pas refusées. Dans les lieux de la mort, il a porté jusqu’à l’extrême l’amour et la vie.

Dans la résurrection du Christ, le ciel s’est ouvert, la vie éternelle est déjà commencée ; nous pouvons toujours renaître à la fraternité et à la vie.
A tous j’adresse mes vœux de paix et d’espérance.
Bonne fête de Pâques !
A Saint-Brieuc, le 14 avril 2022
+ Denis MOUTEL
évêque de Saint-Brieuc et Tréguier

Locarn, la Résurrection (vitrail)
Défilement vers le haut